Quels sont les différents types d’ordres pour investir sur les marchés financiers ?

Les-types-d-ordres-en bourse

 

Après avoir défini son profil d’investisseur, sélectionner son courtier, désormais se pose la question du type d’ordre à utiliser pour acheter ou vendre un produit financier. A l’heure d’internet, les procédures de passage d’ordre sont simplifiées et rapides. Toutefois, il convient de porter une grande attention au choix de ces dernières pour effectuer sa transaction.

En effet, il existe différents types d’ordres et selon leurs caractéristiques, l’investisseur peut améliorer sa performance et minimiser les risques . La question se pose donc de savoir quels sont les différents types d’ordre existants et comment les utiliser ?

 

Il est possible de distinguer 6 principaux types d’ordres : l’ordre au marché, l’ordre à cours limité, l’ordre à la meilleure limite, l’ordre à seuil de déclenchement, l’ordre à plage de déclenchement et l’ordre suiveur.

 

L’ordre au marché :

 

L’ordre au marché est l’ordre le plus simple. C’est l’option par défaut. Il est exécuté immédiatement, sous réserve de trouver un acheteur ou un vendeur. Cet ordre est prioritaire sur tous les autres types d’ordre. Il est exécuté en intégralité. C’est-à-dire que si vous souhaitez acquérir 100 actions, elles seront toutes achetées.

Toutefois, le prix n’est pas garanti. L’ordre ne fixe pas de prix et peut être exécuté en plusieurs fois. Ainsi le cours d’achat ou de vente peut augmenter si la quantité de titres demandée ne peut être exécuté en intégralité au même prix. La différence entre les différents cours d’exécution est appelée glissement (slippage en anglais).

A titre d’exemple, vous désirez acquérir 100 actions X qui côte 10 euros. Vous passez un ordre d’achat au marché. Dans le carnet d’ordres, les meilleures offres sont 50 titres à 10.50, 25 titres à 10.75 et 25 titres à 11 euros. Votre ordre sera exécuté à ces cours. Ainsi une partie des actions seront achetées à 11 euros, une autre partie à 10.75 et la dernière à 10.50 euros. Le prix de revient d’achat de vos 100 titres sera donc de 10 euros 69.

Le principal avantage de ce type d’ordre c’est l’exécution intégrale. Il est utile si vous souhaitez absolument acheter ou vendre des titres. L’inconvénient c’est que vous n’avez aucune assurance quant au prix d’achat ou de vente. Le prix auquel un ordre au marché sera exécuté n’est pas automatiquement le dernier cours négocié. Vous ne pouvez pas préciser le prix auquel vous souhaitez passer votre ordre. Vous pouvez donc être confronter à un glissement du prix (slippage) qui vous amène à un prix de revient moins attractif que celui espéré.

Cet ordre doit être utilisé dans un marché présentant une bonne liquidité. Il est préférable d’éviter d’utiliser ce type d’ordre sur les actifs avec un faible volume quotidien. Car ces actifs ont généralement de larges écarts et entrainent d’importants décalages lors de l’exécution.

 

L’ordre à cours limité :

 

Un ordre limite est un ordre d’achat ou de vente à un prix spécifié. Ce type d’ordre est le plus couramment utilisé par les investisseurs. Il permet de fixer et de maitriser un prix d’exécution. Ce dernier étant connu à l’avance, cela permet de se protéger contre des fluctuations imprévues. Vous avez la maitrise du cours auquel sera exécuté votre ordre. Vous fixez la limite de prix maximum à payer dans le cas d’un achat et la limite de cours minimal dans le cas d’une vente. Tant que le cours limite n’est pas atteint, l’ordre n’est pas exécuté.

Cependant, contrairement à l’ordre au marché, avec cet ordre vous n’êtes pas garanti qu’il sera exécuté en intégralité. En effet, si dans le carnet d’ordres, le nombre de titres à la limite définie est inférieur au nombre demandé, votre ordre ne sera réalisé que partiellement. La partie non exécutée sera alors inscrite en attente dans le carnet d’ordres à la limite initiale.

Par exemple, vous choisissez de saisir un ordre d’achat à cours limité de 100 actions « Purse » au prix limite de 20 euros. Tant que le cours de l’action est supérieur à 20 euros, votre ordre ne sera pas exécuté. Lorsque le cours de l’action est égal et inférieur à 20, alors l’ordre est exécuté en fonction du nombre de titres disponibles dans le carnet d’ordres.

Si dans celui-ci, il y a 50 titres à 20 euros, et 50 titres à 19.90 euros, votre ordre sera exécuté pour 50 titres à 20 euros, et 50 titres à 19.90 euros. Le cout moyen d’exécution de votre ordre sera donc de 19.95

Autre exemple, vous souhaitez vendre 100 actions Purse au cours limite de 15.90 euros. Au vu du carnet d’ordres, le meilleur vendeur est positionné à 16.00 euros pour 100 titres, votre ordre ne sera pas exécuté et sera placé dans le carnet d’ordres dans l’attente d’une offre en conformité avec votre limite.

Les ordres sont traités en commençant par les plus anciens.

Comme vous n’avez pas la garantie du nombre de titres qui seront acquis, vous n’avez pas non plus la garantie du moment de réalisation. Il convient d’être attentif à la détermination de la durée de validité choisie pour l’exécution de l’ordre à cours limité. Si vous avez saisi un ordre limite de vente de 100 actions Purse à 15.90 avec une durée de validité 1 jour. Si durant cette journée, le cours n’atteint jamais 15.90 mais l’atteint le lendemain après l’ouverture de la bourse à 9h, votre ordre ne sera pas exécuté car il a expiré et a été retiré du carnet d’ordres.

L’ordre à cours limité est donc très utile pour garantir un prix d’exécution. Il permet une saisie maitrisée et précise. Il est approprié lorsque l’on souhaite obtenir un prix spécifique. C’est l’ordre le plus recommandé.

 

L’ordre à la meilleure limite :

 

L’ordre à la meilleure limite privilégie le cours d’exécution à la meilleure offre, pour un achat, ou à la meilleure demande, pour une vente. Avec cet ordre, vous n’avez aucune maitrise du prix, car aucun prix n’est déterminé. L’exécution également peut être partielle, si les quantités ne sont pas suffisantes. Dans ce cas, pour la quantité restante, l’ordre se transforme en ordre à cours limité, au premier cours d’exécution.

C’est un ordre prioritaire qui est utile lorsque l’on ne veut pas manquer une opération.

Dans le cadre d’un achat, cet ordre va être exécuté au prix du meilleur vendeur. Ainsi dans un carnet d’ordres, si le premier prix est à 9 euros pour 100 actions, votre ordre va être exécuté pour les 100 actions à 9 euros et les 100 titres manquants seront ajoutés au carnet d’ordres avec un ordre limite à à 9 euros. Cette partie de l’ordre ne sera alors exécutée que s’il y a une offre à ce cours de prix.

 

L’ordre à seuil de déclenchement :

 

L’ordre à seuil de déclenchement, appelé également ordre d’arrêt, permet de définir un niveau de prix (un seuil) à partir duquel l’achat ou la vente sera déclenchée. Lorsque le seuil est atteint, l’ordre se transforme en ordre au marché. A l’achat, l’ordre sera exécuté quand le cours atteindra ou passera au-dessus du prix déterminé. A la vente, l’exécution se fera quand le cours sera égal ou deviendra inférieur au prix déterminé.

Cet ordre permet soit de se protéger contre des renversements de tendance, on parle alors d’ordre stop ou stop loss. Dans ce cas, l’investisseur fixe un niveau de prix au-delà duquel il n’est pas prêt à risquer plus d’argent. Soit l’ordre à seuil de déclenchement est utilisé pour se positionner après avoir vérifié que la direction du marché a été confirmé.

L’ordre à seuil de déclenchement fonctionne dans le sens inverse de l’ordre à cours limité. Il ne devient valable que lorsque le cours atteint ou franchit le niveau fixé. Ainsi un ordre d’achat est placé au-dessus du marché et un ordre de vente est placé sous le marché.

Pour illustrer, vous détenez 100 actions Purse, vous pensez que le potentiel de hausse n’a pas encore été atteint sur cette valeur, toutefois vous avez actuellement une plus value latente de 2000 euros, car vous avez achetez la valeur à 20 euros, et elle côte actuellement 40 euros. Vous ne voulez pas risquer de perdre toute la plus-value réalisée. Pour vous protéger vous saisissez un ordre de vente à seuil de déclenchement à 35 euros. Ainsi, si le cours poursuit sa hausse vous conservez les titres. En revanche, s’il baisse et atteint les 35 euros vous avez la garantie de ne pas perdre toute votre plus value et d’obtenir au moins 1500 euros. Lorsque ce cours sera atteint, votre ordre se transformera en en ordre à tout prix et sera exécuté. (Remarque : pour simplifier, les frais de transaction ne sont pas pris en compte).

Pour que l’ordre soit accepté dans le carnet d’ordres, il doit être placé à un cours supérieur, s’il s’agit d’un ordre d’achat ; ou inférieur, s’il s’agit d’un ordre de vente, au dernier cours côté.

Lorsque le seuil est atteint, ce type d’ordre se transforme en ordre au marché. Il est préférable d’utiliser ce type d’ordre dans des marchés et avec des titres très liquides pour ne pas être confronté à une exécution partielle de l’ordre au prix souhaité et pour une faible quantité de titres par rapport à celle attendue. Si le titre acheté ou vendu est peu liquide, comme pour l’ordre au marché, seule une partie sera exécutée au prix déterminé, le reste sera confronté aux ordres immédiatement placés dans le carnet d’ordres.

Avec l’ordre à seuil de déclenchement, lorsque celui-ci est déclenché, il n’existe donc pas de garantie sur le prix de revient auquel sera exécuté l’intégralité de l’ordre.

 

L’ordre à plage de déclenchement :

 

L’ordre à plage de déclenchement permet d’acheter ou de vendre un titre partir d’une zone de cours déterminée. L’ordre sera uniquement exécuté quand le cours se situe dans la zone prédéfinie. Cet ordre présente donc un cours minimum (le seuil ) et un cours maximum (la limite) à l’intérieur desquels il peut être exécuté.

Par exemple, vous décidez d’acheter 100 actions Purse, lorsque le cours sera compris entre 30 euros et 32 euros. Au-delà de cette fourchette, votre ordre ne sera pas réalisé. L’ordre à plage de déclenchement présente l’avantage de maîtriser le prix d’achat ou de vente. Mais son exécution peut être partielle. En effet les limites hautes et basses impliquent qu’il est possible qu’une partie de votre ordre sera réalisée, s’il n’y pas suffisamment de titres dans la zone définie.

Comme pour l’ordre à seuil de déclenchement, le cours du seuil doit être supérieur ou inférieur au dernier cours côté. Le second prix devra être supérieur ou inférieur au cours du seuil.

 

L’ordre suiveur :

 

L’ordre suiveur, encore appelé trailing stop, présente les mêmes caractéristiques qu’un ordre à seuil de déclenchement. Toutefois, pour celui-ci, on ne détermine pas en euros, (dollar ou autre ) une borne basse et une borne haute, mais une variation exprimée en pourcentage, par rapport à l’évolution du dernier cours. Il s’agit de définir à quelle distance du dernier cours, l’ordre doit se déclencher. Ce dernier ne sera déclenché qu’au-delà de l’écart de points fixé. Le prix du stop s’ajuste automatiquement en fonction de la fluctuation du prix.

Prenons l’exemple suivant. Vous avez acheté 100 actions Purse. Cette valeur est dans une tendance haussière, et présente des replis qui n’excèdent jamais 3% pour remonter ensuite encore plus haut. Vous estimez que le potentiel de hausse de la valeur est encore important, mais vous souhaitez protéger la plus-value latente déjà acquise. Vous avez acheté le titre à 20 euros et placer un stop suiveur de 3 %. Le dernier cours est de 30 euros, votre stop initial qui se situait à 19 euros 60 est réévalué et est désormais à 29 euros 10. Ainsi vos titres ne seront vendus que si le cours descend au-dessous de 29 euros 10.

Avec cet ordre le seuil de protection n’est pas fixe. Il est modifiable et s’ajuste en fonction de l’évolution du cours de l’actif. Cela permet d’éviter de sortir trop rapidement d’une position. Cet ordre permet de laisser courir les gains et de limiter les pertes.

 

La connaissance des différents types d’ordres est indispensable pour investir efficacement en bourse. La combinaison des ordres existants permet de mettre en place des stratégies pour définir au mieux les objectifs, pour optimiser les performances et disposer d’une plus grande sérénité.

 

A présent, si vous souhaitez tester vos connaissances et votre maitrise des différents types d’ordre en bourse ? Cliquez ici

Paratger l'article