Comment lire un carnet d’ordre ?

carnet-d-ordre

Est-il utile de s’attarder à lire le carnet d’ordres lorsque l’on souhaite prendre une position ?

Le carnet d’ordre est un outil, auquel on est rarement attentif lorsque l’on passe ses premiers ordres et même après. Pourtant, il fournit des informations très utiles sur la direction du titre à très court terme et peut permettre d’éviter de mauvaises décisions ou des décisions inopportunes.

Aussi, avant de passer un ordre en bourse, il est vivement conseiller de consulter le carnet d’ordres pour disposer d’informations et ainsi pouvoir prendre la meilleure décision. Mais qu’est-ce qu’un carnet d’ordres ? En quoi peut-il être une aide à la décision pour investir ?

 

Qu’est-ce qu’un carnet d’ordres ?

 

Le carnet d’ordres est une liste qui synthétise les ordres d’achat et de vente en cours, d’un titre ou d’un instrument financier donné. Cette liste est organisée par niveau de prix, selon leur sens d’achat ou de vente. Pour chaque niveau de prix, le carnet d’ordres indique le nombre d’actions proposées. Ce carnet est mis à jour en temps réel et tout au long de la journée de cotation.

Il est disponible pour toutes les valeurs cotées, qu’il s’agisse d’actions ou de produits dérivés, comme les trackers, les warrants ou autres.

 

De quoi se compose le carnet d’ordres ?

Il se compose de deux grandes rubriques : achat et vente.

D’un côté, les ordres d’achats où l’on trouve les prix que les investisseurs sont prêts à payer pour acquérir un titre

De l’autre les ordres de vente avec les prix auxquels les détenteurs de titres sont prêts à céder leurs titres.

Pour ces deux rubriques, à la première ligne du carnet figure les meilleurs ordres d’achat et de vente. Ainsi, pour les achats, le premier prix affiché correspond au prix le plus élevé auquel un investisseur est prêt à acheter l’actif. Pour les ventes, au contraire, le premier prix est le prix le plus bas auquel un investisseur est prêt à vendre l’actif.

Pour les offres d’achat et les offres de vente , le carnet d’ordres présente les 5, voire les 10 meilleures. Lorsque vous envisagez d’acheter un titre, vous devez observer la colonne des offres de vente, et inversement pour la vente d’un titre.

Chaque rubrique est subdivisée en trois sous-rubriques, dans lesquelles sont répertoriées le nombre d’ordres à un prix donné, la quantité demandée pour chaque ordre et le cours proposé.

carnet-d-ordre-1

Comment fonctionne le carnet d’ordres ?

Qu’est-ce que la fourchette ?

Les informations contenues dans la première ligne du carnet permettent de déterminer la fourchette. Celle-ci est calculée entre la meilleure offre et la meilleure demande à un moment donné.

La différence entre le meilleur prix à la vente et le meilleur prix à l’achat, représente « le spread ».

Par exemple, si le meilleur prix d’achat est de 15.50 et le meilleur prix de vente est 15.00. L’écart entre les deux prix est de 0.50. Cet écart permet d’évaluer la liquidité du carnet d’ordres. Ainsi, plus l’écart est important plus le coût d’exécution sera élevé. Dans ce cas, il convient d’être prudent.

Depuis 2008, Euronext, a généralisée une cotation à 3 décimales. Les valeurs présentant des cours de cotation très bas, ont un pas de cotation de 0.001 euro, et celles avec un cours plus important ont un pas de 0.005 euros.

Le passage d’une cotation a 3 décimales a permis de diminuer l’écart (spread) entre le meilleur cours d’achat et le meilleur cours de vente. Par ailleurs, cela a également constitué un avantage pour les très petites valeurs, l’écart minimal était de 10 % . Imaginons une valeur qui côte 0.56, le passage du cours à 0.55, représentait pour cette valeur une baisse de 10% .

 

En quoi le carnet d’ordres peut être une aide pour prendre des décisions d’achat ou de vente ?

 

Des traders professionnels se sont spécialisés dans la lecture des carnets d’ordres et s’appuient principalement sur cette dernière pour leur trading. On les nomme des Tape reader.

Le carnet d’ordres peut aider à comprendre quelle sera la direction que le titre est susceptible de prendre en fonction des prix et des volumes figurant dans la liste. Les spécialistes parlent d’étudier la profondeur du marché.

Le carnet d’ordres quand on prend le temps de l’étudier fournit des informations utiles : sur la liquidité de l’actif, l’équilibre entre l’offre et la demande, la nature des acteurs. Il permet également d’améliorer la prise de position et éviter le fractionnement

 

Le carnet d’ordre informe sur la liquidité du titre :

Plus le nombre de titres échangés (on parle de volume) pour un titre est important plus il est facile d’acheter ou de vendre l’actif. Dans ce cas on dit que le titre est liquide.

 

Le carnet d’ordre présente l’équilibre entre l’offre et la demande d’un titre :

L’observation du rapport entre le nombre de titres en cours d’offre et le nombre de titres offerts, il est possible d’identifier le côté entre les acheteurs et les vendeurs qui sera le plus puissant et ainsi prédire la direction à court terme de l’évolution du prix. Par exemple, un déséquilibre massif des ordres d’achat par rapport aux ordres de vente, peut indiquer une pression acheteuse forte.

 

Le carnet d’ordre indique quels sont les acteurs qui influencent le titre

Il informe également sur les acteurs qui influent sur le titre. s’agit-il de particuliers ou au contraire d’acteurs institutionnels ? Le nombre de titres demandés et le nombre de titres proposés permettent de dégager des informations sur les investisseurs qui se positionnent sur le titre.

En calculant la valeur totale des ordres de bourse pour un cours donné et en divisant cette valeur par le nombre d’ordres, cela permet d’apprécier la valeur moyenne pour un ordre. Pour illustrer cette analyse, prenons comme exemple, les deux carnets d’ordre ci-dessous :

 

carnet-d-ordre-2

 

Dans ce premier carnet d’ordres,

Tout d’abord, il s’agit de calculer :

· La valeur totale pour chaque ordre, c’est-à-dire, cours d’achat ou de vente * nombre de titres

· La valeur moyenne pour chaque cours d’achat ou de vente, soit valeur totale pour le cours donné divisé par le nombre d’ordres

carnet-d-ordre-3

 

De ces calculs, il est possible de dégager les informations suivantes :

· Le montant moyen par ordre s’élève à 289 109 euros. Ce qui démontre que les investisseurs qui se positionnent sur ce titre ne sont pas des particuliers. Incontestablement, il est aisé de déduire qu’il s’agit d’investisseurs importants (fonds de pension, gérant de sicav ou autres).

· Par ailleurs, le nombre d’acheteurs est plus importants que les vendeurs. 14 533 titres à l’achat sont dans le carnet d’ordres contre 11 372 titres de vente.

· Les gros investisseurs se situent dans les premières lignes du carnet ce qui peut donner une idée sur l’opportunité du cours d’achat. Les deux premiers acheteurs ont émis un ordre limité pour une valeur totale de 730 620 euros et 730 470 euros. S’ils se positionnent à l’achat pour une somme aussi substantielle, c’est qu’ils disposent d’informations qui appuient leur stratégie d’achat sur ce titre.

Par comparaison, prenons ce deuxième carnet d’ordres :

carnet-d-ordre-4

 

Après avoir procédé au même calcul, il est possible de remarquer que les investisseurs institutionnels ne sont pas positionnés dans les premières lignes du carnet mais se situent sur les niveaux de prix à 16.39, 16.38 et 16.37 à l’achat et 16.45. 16.47, et 16, 49 pour la vente. Cela signifie que la zone 16.39 -16.49 correspond à une zone clé.

 

carnet-d-ordre-5

 

Les informations fournies par le carnet d’ordres permettent de positionner les ordres en minimisant le fractionnement, la non exécution ou l’exécution à un mauvais prix.

 

La lecture du carnet d’ordre permet d’éviter le fractionnement des positions prises :

Il n’est pas toujours possible d’acheter ou de vendre le nombre de titres voulus au prix du marché. En effet, il arrive fréquemment que le nombre de titres proposés au sein du carnet d’ordres soit inférieur au nombre de titres voulus. Dans ce cas, selon votre type d’ordres la partie restante sera exécutée sur la base du prix immédiatement au-dessus ou en dessous dans la liste.

Prenons l’exemple suivant, vous souhaitez acheter 300 titres de l’action Purse, qui côte actuellement 40.325

carnet-d-ordre-6

 

Dans le carnet d’ordres vous n’avez que 222 titres à ce prix.

Vous acquérez les 222 titres au prix actuel, soit (40.325*222)= 8952.15

puis 30 titres au prix de 40.33, soit (40.330*30) = 1209.90

puis 40 titres au prix 40, 335 soit (40.335*40) = 1613.40

et les 8 titres restants, au prix de 40.385, soit (40.385*8) = 323.08

vous les obtenez à un prix de marché plus élevé. Votre prix pour l’ensemble est donc de 40.330, au lieu de 40.325 visé. La différence est de 0.11 centimes et ne tient pas compte des frais de courtage.

En faisant attention au carnet d’ordres vous auriez pu vous éviter cette différence de prix en votre défaveur. Aussi, il est important d’avoir toujours présent à l’esprit ces différences de flux afin de ne pas payer à un prix non voulu

 

Le carnet d’ordre permet d’identifier les niveaux de prix significatifs ?

Comme observé dans un précédent exemple, le carnet d’ordres est également un outil utile pour identifier les niveaux de support et de résistance d’un actif. En effet, lorsque dans le carnet d’ordres, il est possible d’identifier des ordres d’achat ou de vente concentrés à un niveau de prix, cela peut indiquer un niveau clé. Par exemple, si on observe une grande quantité d’ordres d’achat sur un niveau de prix donné, ce niveau est susceptible d’être un niveau sur lequel le titre peut éventuellement repartir à la hausse. On parlera de support. A l’inverse, l’abondance d’ordres de vente à un niveau de prix peut suggérer un seuil à partir duquel le titre pourra baisser. On parle de résistance.

Toutefois, le carnet d’ordres n’indique pas tout. La présence d’informations ne figurant pas dans le carnet d’ordres réduit l’utilité de ce dernier.

Ainsi, dans ce dernier figure principalement les ordres à cours limités. Les ordres au marché, à la meilleure limite, à seuil et à plage de déclenchement n’apparaissent pas dans le carnet.

Par ailleurs, il existe des lots cachés, que l’on nomme les « darks pools », qui ne figurent pas dans la liste. Il s’agit d’institutionnels et gros investisseurs, qui ne souhaitent pas que leur intention soient connues des autres acteurs du marché. Les ordres d’achat ou de vente importants peuvent ainsi se trouver cacher. Ces opérations ne sont pas annoncées et s’effectuent, hors carnet. Elles sont nommées O.T.C (Over the counter) et correspondent à des opérations effectuées de gré à gré.

 

Bien que le carnet d’ordres ne donne pas toutes les informations, il demeure malgré tout d’une grande utilité les informations disponibles ne sont pas à négliger pour prendre une bonne décision

A présent, si vous souhaitez tester vos connaissances sur comment lire et utiliser un carnet d’ordres ? Cliquez ici

Recherches utilisées pour trouver cet article :Qui utilise le carnet dordre, analyser un carnet dordre de bourse, carnet dordres niveau 1, comment évaluer un carnet dordre
Paratger l'article